• Rentrée: fais du tri dans tes copines !

     

    Qui dit rentrée dit retrouvailles avec les copines de l'année dernière... Y compris celles qui, à la fin du mois de juin, commençaient à bien nous soûler... Pour repartir sur de bonnes bases, découvre comment améliorer la situation... Et si ça vaut vraiment le coup d'essayer.

    La copine qui râle tout le temps 

    Quoi qu'on choisisse comme film au ciné, ça n'est jamais bien et elle aurait préféré voir autre chose. Si on prévoit une autre sortie, c'est la même chose. Et si par malheur on lui demande comment elle va, on en a pour deux heures et on en sort en pleine dépression. 

    Comment on réagit ? Inutile de t'énerver, tu risquerais surtout de la braquer. Essaye de réagir avec un peu de légèreté, en l'appelant "Grognon" par exemple un jour où elle râle (pour changer). Profites-en pour lui dire qu'elle est tellement plus jolie quand elle ne tire pas la tronche, et que tu es d'accord pour la laisser choisir le programme, mais que la soupe à la grimace sera alors interdite ! 

    Et si ça ne marche pas ? A bout d'un moment, si rien ne change, pose-toi cette question essentielle : qu'est-ce que cette amie t'apporte ? L'amitié ne doit pas être intéressée, ce n'est pas le problème, mais une amie est censée nous apporter des moments de plaisir, de rigolade, de complicité, pas nous plomber le moral. Ne reste pas amie avec elle juste par pitié ou compassion, ce n'est pas un service que tu lui rends : peut être en mettant les points sur les "i" ta copine réalisera-t-elle qu'elle va un peu loin, et doit changer de comportement si elle ne veut pas se retrouver isolée.. 

    La copine trop jalouse :

    Jamais elle ne se réjouit pour toi. C'est simple, à chaque fois que tu as une bonne nouvelle, un événement cool dans ta vie, tu lis dans son regard comme un reproche. Et les "oh la chance" qu'elle te jette sont souvent teinté de jalousie déplacée. 

    Comment on réagit ? Surtout, ne rentre pas dans son jeu. Face à des filles jalouses, on a tendance à culpabiliser. "La pauvre, c'est vrai qu'elle n'a pas ci ou ça", et à vouloir cacher nos petites comme nos grandes joies pour ne pas lui faire de l'ombre. STOP, tu as le droit d'être heureuse, et c'est à elle de prendre son propre bonheur en main ! Ne cherche pas à te justifier en lui disant qu'elle a aussi eu des nouvelles fringues récemment, ou en argumentant pour prouver que vous êtes "à égalité". Ton amie manque sans doute de confiance en elle, alors fais-lui des compliments, et surtout réjouis-toi pour elle quand il lui arrive quelque chose de cool. Avec un peu de chance, elle en prendra de la graine ! 

    Et si ça ne marche pas ? Au bout d'un moment, tu peux tout à fait lui expliquer ton malaise et lui dire que tu attends d'une amie qu'elle soit heureuse en même temps que toi, pas qu'elle se désole de ton bonheur. Et si le déclic n'a pas lieu, ne te gâche pas la vie avec ce genre d'attitudes qui t'empêcheront de profiter pleinement de ce qui t'arrive de chouette dans la vie.  

    La copine qui copie tout sur toi

    Elle a tendance à s'acheter les même habits que toi, à écouter la même musique que toi, et à préférer les même films que toi... Quand ce n'est pas les mêmes garçons que toi. 

    Comment on réagit ? Essaye de ne pas te vexer, et de ne pas lui lancer des petites réflexions assassines du genre "Tiens, ton pull me dit quelque chose. Ah oui normal j'ai le même." Encourage-la plutôt à avoir sa propre personnalité en te montrant curieuse sur ses goûts à elle. Et essaye de lui faire passer l'idée qu'on est pas obligés de se ressembler pour s'aimer, que les différences entre deux amies sont justement ce qui enrichit la relation. 

    Et si ça ne marche pas? Tu as fait preuve de patience et de psychologie, aujourd'hui rien n'a changé et tu en as tellement marre que tu envisages de lui faire payer les séances ? Tu en en droit de hausser un peu le ton. Dis-lui clairement que tu en as assez d'avoir l'impression qu'elle veut marcher dans tes pas. Que tu l'appréciais pour ce qu'elle était, mais qu'à force de devenir quelqu'un d'autre (toi, en l'occurrence), tu ne la reconnais plus. Explique-lui que tu es sur le point de mettre un terme à cette amitié, et que tu attends de voir si les choses vont changer dans les semaines qui viennent...

    La copine "mauvaise langue".

    Avec elle, c'est radio potins 24 heures sur 24. Mais pas les potins gentils, les ragots sans importance, non, toujours des critiques, contre tout et tout le monde. D'ailleurs, elle n'épargne tellement personne que tu finis par te demander ce qu'elle dit de toi dans ton dos... 

    Comment on réagit ? Essaye de lui couper la chique une bonne fois pour toutes, en la laissant cracher son venin sur la tenue de Kathy par exemple, en laissant quelques secondes de silence, et en lui disant : "Et alors ?". Objectif : lui faire comprendre que tu t'en contrefous du style de cette pauvre fille, du moment qu'on ne t'oblige pas à avoir le même. Les filles qui critiquent tout le font souvent pour meubler, parce qu'elles n'ont pas grand chose d'autre à raconter. Essaye de lui ouvrir les yeux en lui disant : "Et toi ? Tu peux pas plutôt me raconter ce que t'as fait ce week-end ?".  

    Et si ça ne marche pas ? N'hésite pas à mettre de la distance avec ce type de filles. Elles sont fatiguantes, et arrivent à nous plomber une journée alors même qu'on s'était réveillées du bon pied. Elle risquerait en plus de te monter contre les gens, de développer sur eux des a priori pas fondés, bref de te faire passer à côté de jolies rencontres et, qui sait, d'autres amitiés ! Méfie-toi, la langue de vipère est contagieuse, alors n'hésite pas à mettre de sérieuses distances avant de devenir comme elle ! 

    #Anaita


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :